top of page
  • Andrea Liss

Demandez à Andrea - Valeurs et rêves

Updated: May 9

Vous êtes à la recherche de certains conseil pour votre couple? Peut-être avez-vous des questions sur l'éducation des enfants en Europe? Demandez à Andrea! Notre travailleuse sociale, Andrea Liss, choisira une question par mois et y répondra dans notre bulletin de la mi-mois. Vous pouvez nous soumettre vos questions de manière anonyme à l'adresse https://bit.ly/MFSEAndreaSFME.


Demandez à Andrea

Chère Andrea, 

Cela fait presque un an que je suis HORSCAN et je ne sais pas ce que j'ai fait de ma vie pendant tout ce temps. Je ne travaille pas à l'extérieur en ce moment. Il est vrai que je m'occupe de la maison, que je fais des courses et que j'organise des voyages, mais je n'ai pas beaucoup d'opportunités. Je me suis rendu compte que lorsque je quitterai l'Europe, je veux vraiment savoir si j'ai tiré le meilleur parti de mon temps HORSCAN. Des suggestions?    

-- Moral bas et HORSCAN 

Moral bas et HORSCAN, 

Peu importe où vous en êtes dans votre HORSCAN - au début, au milieu ou sur le chemin du retour vers le Canada cet été, le fait de rester sur la bonne voie en ce qui concerne la façon dont vous occupez votre temps vous aidera à avoir un sentiment d'accomplissement et à vous remettre dans la course. Il arrive que l'on se perde dans la vie. Cela peut se produire lorsque des événements de la vie nous sortent de notre routine, comme un HORSCAN, où de nombreux conjoints sont incapables de travailler à l'extérieur du foyer. Un HORSCAN est déstabilisant.    

  

Il semble que vous ayez pris conscience de la situation et que vous vous prépariez à changer de cap dans votre vie. J'entends souvent dire dans Je suis HORSCAN, le groupe de soutien des SFM Europe pour les conjoints de militaires, que le fait de s'embarquer pour un HORSCAN a provoqué une prise de conscience chez les familles canadiennes très occupées. Une fois qu'elles sont sorties de leur routine canadienne, elles commencent à en  voir les failles. Le temps s'ouvre à l'introspection lorsque le travail et les courses chez Costco ne sont plus à l'ordre du jour. Si vous en êtes à la première année de votre HORSCAN, vous commencez sans doute à peine à surmonter le choc du changement. Je peux entendre que vous êtes peut-être en train de tourner en rond dans ce nouvel espace mental dont vous disposez.    

  

Les êtres humains recherchent le confort de la routine et de la prévisibilité.  Le problème, c'est que lorsque nous sommes à l'aise, nous n'évoluons pas beaucoup. Bien sûr, c'est une bénédiction de ne pas être occupé par le travail, mais cela ne rend pas les choses faciles pour autant, alors pourquoi ne pas utiliser cette tension pour vous propulser vers l'avant? Le développement personnel nécessite une certaine dose de pression qui peut servir d'énergie importante. Les congés de maternité, les départs à la retraite, les changements de capacité physique, les cessations d'emploi et les HORSCAN ont tous en commun le fait qu'il n'est plus possible de s'ancrer sur ce qui a précédé. Il peut être problématique de fonder notre identité sur des activités ou des phénomènes qui, du simple fait des lois de la nature, changeront très certainement. Même si vous êtes au bout de votre HORSCAN et que vous sentez que cette période spéciale vous échappe, vous pouvez vous remettre sur les rails en suivant ces conseils de pro qui structureront votre journée et vous permettront de suivre vos objectifs et vos désirs. Commençons par les valeurs. Bien qu'elles soient également sujettes à des changements, comme vous le verrez bientôt, elles sont plus durables que certains éléments extérieurs.    

Premier conseil de pro HORSCAN : renouez avec vos valeurs 

L'examen des valeurs personnelles est une première étape importante lorsque nous nous sommes égarés. L'une des façons d'envisager cette perte est de dire que nous ne vivons pas selon nos valeurs ou qu'il y a eu un échec sur le plan des valeurs. Dans ce cas, nous devons également être honnêtes avec nous-mêmes et nous demander quelles sont nos vraies valeurs par rapport à celles que nous aimerions avoir.

  

Mark Manson, auteur de The Subtle Art of Not Giving A F*ck, affirme que les « bonnes » valeurs sont fondées sur des preuves, constructives et contrôlables, tandis que les               « mauvaises » valeurs sont fondées sur les émotions, destructrices et incontrôlables. J'ai inclus son article sur les valeurs personnelles dans la section « Ressources » à la fin de cette chronique. L'article de Manson est long, ce qui est logique compte tenu de la profondeur du sujet.  Si vous souhaitez l'abréger, passez directement au titre « You do What you Value » (Vous faites ce que vous appréciez). Il pose d'excellentes questions telles que « À quoi ressemble une vie réussie et pleine de sens? » et « Qu'est-ce que j'attends de cette vie? »  Il décrit bien ce qui arrive aux gens lorsqu'ils se réinventent. Il estime que ce qui s'est passé est un échec sur le plan des valeurs. Pour ceux qui sont prêts à relever le défi, ce qui se passe ensuite, c'est la reconnaissance de cet échec. Il peut s'agir d'une douloureuse remise en question de l'ego où l'on commence à y voir plus clair : « Je pensais que j'étais comme ça, mais je me rends compte que je suis comme ça. » L'étape suivante de la réconciliation consiste à expérimenter une nouvelle valeur mieux adaptée aux circonstances.  

  

Un HORSCAN procure les conditions dans lesquelles les personnes peuvent se réinventer.  Les questions à se poser à la fin de cette expérience peuvent être les suivantes : « À quoi ressemble un HORSCAN réussi et significatif? » Et « Qu'est-ce que j'attends de cette aventure? » Si vous avez le temps, je vous recommande de vous plonger dans les valeurs et l'article de Manson est un bon point de départ. J'aime particulièrement ce qu'il dit sur la définition du succès.    


Deuxième conseil de pro HORSCAN : planifier les rêves 

Selon l'auteur Anne Lipscomb, vous pouvez transformer votre vie en rêve. Anne a décidé qu'après avoir passé quatorze ans enfermée dans une maladie chronique, elle rêvait de vivre à temps partiel à Paris. Pendant cette période, elle a lu des ouvrages sur d'autres personnes qui avaient été séquestrées, comme Nelson Manela et Viktor Frankle. Elle a étudié leurs écrits mais est restée sur sa faim car ils ne précisaient pas exactement comment ils vivaient leur réclusion d'un moment à l'autre. Elle s'est donc lancée dans cette mission.    

  

Elle a trouvé une recette pour réaliser son rêve de Paris, qu'elle partage sur sa chaîne YouTube, son blogue et dans son livre Poisoned by Pollution : An Unexpected Spiritual Journey. Pour connaître le contexte complet de son histoire et savoir comment elle s'inscrit dans votre situation Moral bas et HORSCAN, consultez sa chaîne où elle aborde des sujets fantastiques comme la façon de trouver la joie et l'art de prendre des « mini-vacances ».  Voici quelques-uns de ses précieux conseils : 


  1. Rêvez à partir d'un point de vue d'adulte, plutôt qu'à partir d'un fantasme d'enfant.  Ce qu'elle veut dire ici, c'est qu'il est important d'être réaliste dans les attentes que l'on a de ce que l'on peut faire en Europe. En vous fixant des objectifs réalistes plutôt que des rêves d'enfant, vous réduirez, voire éliminerez, les déceptions  contrôlables.  

  1. Dressez une liste de 3 à 5 « expériences prioritaires » que vous aimeriez vivre pendant le temps qu'il vous reste à parcourir.  Concentrez votre liste sur des expériences sur lesquelles vous pouvez compter, comme faire de belles promenades ou manger des plats délicieux. Se concentrer sur des choses tangibles comme celles-ci, lutôt que sur des objectifs plus insaisissables comme se faire des amis, augmente la probabilité qu'elles se produisent, car elles ne dépendent pas du hasard ou de la synergie. Si vous vous faites des amis, vous pouvez considérer cela comme un bonus.  

  1. Réévaluez régulièrement vos rêves et classez-les par ordre de priorité, car le temps et l'argent sont limités.    

Ce que Lipscomb a remarqué en s'engageant de manière répétée dans l'activité de réévaluation des rêves, c'est que la plupart de ses rêves ont changé, et sont passés du côté « faire » de la vie au côté « être » de la vie. C'est cette idée que les membres du groupe Je suis HORSCAN explorent.    

  

Moral bas et HORSCAN, c'est le moment de briller. Vous êtes encouragés à explorer ce qui vous donne un sens et un but et où votre nature se sent à l'aise. Profitez de cette période de renouvellement des valeurs. Consultez les ressources ci-dessous pour vous aider dans votre démarche.    

Ressources :  

  1. Valeurs : https://markmanson.net/personal-values#:~:text=We%20need%20values%20we%20can,%2C%20charity%2C%20humility%2C%20creativity(En anglais seulement.) 

  2. Rêves : Following Dreams part 2: The Wheels of Progress Grind Slowly Cette vidéo est en anglais, mais vous pouvez utiliser la traduction en ouvrant les options dans les paramètres de la vidéo.) 

  3. Je suis HORSCAN : Il s'agit d'un groupe de soutien hebdomadaire en ligne pour les conjoints des militaires des FAC HORSCAN en Europe. Veuillez envoyer un courriel à MFSSocialWork@cfmws.com pour prendre rendez-vous avec Andrea.  Pour les HORSCAN - Reste du monde, votre groupe commencera en septembre 2024. Restez à l'écoute des prochains bulletins de mi-mois pour connaître les dates et les modalités d'inscription.     


Si vous souhaitez poser une question pour la rubrique "Demandez à Andrea", veuillez envoyer votre question anonyme à https://bit.ly/MFSEAndreaSFME et Andrea fera de son mieux pour partager certaines de ses idées.


Andrea est titulaire d'une maîtrise en travail social. Elle est travailleuse sociale agréée et psychothérapeute agréée (Ontario) avec plus de 20 ans d'expérience. Elle est membre du corps professoral de l'Université McMaster, où elle enseigne dans le cadre du programme de maîtrise en psychothérapie.

Recent Posts

See All

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page